Éliminatoires CAN U23 2023: Le Cameroun accède au dernier tour

L’équipe nationale du Cameroun sera présente au troisième et dernier tour des éliminatoires de la TotalEnergies CAN U23 Maroc 2023 qui se disputera au Royaume Chérifien en 2023.

Pour une première depuis des décennies, le stade Ahmadou Ahidjo n’a pas ouvert ses portes à la gratuité lors de la prestation d’une équipe nationale de catégorie inférieure des sélections nationales de football du Cameroun. Ce 30 octobre 2022 sera donc marqué comme le début d’une ère, car les spectateurs devaient débourser entre 1000 et 5000 FCFA pour la rencontre Cameroun-Angola, comptant pour la phase retour du deuxième tour éliminatoire de la CAN U23 de l’année prochaine. Forts de leur victoire à l’aller sur le sol angolais, les Lions Espoirs ont donné droit à cette prise de risque, et le stade Ahmadou Ahidjo n’a pas sonné creu, le public ayant répondu présent. On sait aussi qu’après leur victoire en match aller (3-2) en Angola, le groupe des Lions s’est vu réduit de cinq de ses lieutenants dont le double buteur Ivan Djantou pour un cas d’indiscipline. « Nous avons l’obligation de vous donner de meilleurs conditions pour jouer avec le maillot de l’équipe nationale, mais nous avons aussi le devoir de vous éduquer », avait alors lancé Samuel ETO’O FILS au moment de sa visite la veille dans la tanière, confirmant la suspension momentanée de ces cinq joueurs : « c’est bien moi qui ai pris la dernière décision de les suspendre, pour qu’ils apprennent de leurs erreurs, et vous qui êtes là, devez aller chercher votre qualification », avait conclu le Président de la Fédération.

Malgré tous ces ingrédients d’un match piège qui devait en plus être regardé par le couple présidentiel en direct comme annoncé la veille par Oswald Baboké le Directeur adjoint du Cabinet civil lors de la cérémonie du Ballon d’or camerounais 2022, Guy Armand Feutchiné a choisi de passer à l’offensive : Karl Edouard ETTA EYONG, titulaire comme milieu défensif à l’aller, va être relégué sur le banc, cédant sa place à Herman Junior KAMENI qui va s’installer à la pointe de l’attaque. « Quand j’évalue votre travail à l’entrainement ces derniers jours, je peux dire que nous avons déjà la qualification, c’est sûr, maintenant, il faut oser montrer aux Camerounais que nous sommes une équipe sur laquelle ils peuvent compter. C’est pour cela qu’on va oser jouer à l’attaque malgré notre avance sur le score », a martelé le sélectionneur quelques heures avant en réunion technique. Un discours qui s’est traduit sur le terrain par les efforts offensifs des jeunes Lions : six corners, sept tirs non cadrés (Djile, Keller, Wassou, Kameni, Kaiba, ETTA, AMBINA), huit tirs cadrés (ETO’O, Moubarak, Kameni, Djile,Ibrahim, Wassou, Djonkep (2) , une balle sur la barre transversale des Angolais sur une tête de Junior Kameni. Presque tous les joueurs de Guy Feutchine ont tiré aux buts des Angolais, montrant la confiance qu’il y avait en eux. Une performance qui a fait dire au président de la Fecafoot : « il y a vraiment là, une vraie équipe », lors de son passage dans le vestiaire à la pause.

Les Lions Espoirs ont donc livré une partie attrayante pour le public de Mfandena, sans trop de chance, qui s’est achevée sur un match nul (0-0), et obtiennent une qualification acquise depuis le match aller à Luanda où ils s’étaient imposés (3-2). Le troisième et dernier tour se jouera au mois de mars 2023, et les Lions U23, après le menu aux Antilopes Noires (Palancas Negras) d’Angola, auront sur leur table, les Panthères du Gabon. « Nous serons alors dans une période FIFA qui va nous permettre d’avoir plusieurs autres Lions aux grands appétits dans le groupe », martelait alors Guy Armand Feutchine en conférence de presse d’après-match.

 

 

Leave a Reply

Résoudre : *
11 ⁄ 1 =