Samuel Eto’o déjà à pied d’œuvre

Elu samedi dernier, le nouveau président de la Fédération Camerounaise de Football a eu une intense activité ce lundi.

C’est par une réunion de prise de contact avec le personnel que le nouveau président de la FECAFOOT a démarré sa journée marathon. En à peine 30 minutes, Samuel Eto’o Fils, entouré des membres du bureau du nouveau Comité Exécutif (Céline Eko, Boubakari Bello, Arthur Djampir et Njalla Quan Junior), a fixé le cap aux employés de la fédération.

 

« Nous sommes une équipe de football. Une équipe de football, c’est d’être au service des autres. Chacun d’entre vous à sa place et sa place est importante pour le résultat final. Nous, nous ne jouons pas, mais nous sommes au service de ceux qui jouent. Alors, je vous prie, chacun d’entre nous doit donner le meilleur de lui-même », a-t-il recommandé, insistant sur l’accélération des préparatifs de la CAN en collaboration avec le Comité local d’organisation.

Passée cette étape, l’ancien capitaine des Lions Indomptables a fait une courte déclaration à la presse avant de prendre la direction du quartier Odza dans l’arrondissement de Yaoundé 4e pour visiter le chantier de rénovation du Centre technique de la FECAFOOT. Là-bas, suivi par plusieurs dizaines de fans, le nouveau patron de la Fédération a pu toucher du doigt l’état des travaux de cet espace bâti sur 6 hectares, qui va notamment abriter deux terrains d’entraînement et un hôtel pour l’équipe du Cameroun. M. Eto’o a ainsi jugé par lui-même le chemin parcouru par son prédécesseur et le travail qui reste à réaliser.

Le président de la FECAFOOT a terminé sa journée chargée par deux audiences. La première chez le directeur régional Afrique centrale de l’Unesco, Salah Zaki Khaled et la seconde au ministère des Sports et de l’éducation physique où il a été reçu par le maître des céans Narcisse Mouelle Kombi.

 

Leave a Reply

Résoudre : *
23 × 9 =