Le trophée de la coupe du monde féminine arrive au Cameroun le 8 avril et sera présenté au public le 9 avril.

On aura d’abord une cérémonie protocolaire à l’hôtel Hilton, où les autorités camerounaises seront associées à la FECAFOOT pour le dévoilement du trophée. L’événement va par la suite se déporter au stade militaire de Yaoundé pour un moment de partage populaire à l’occasion d’un grassroots, organisé avec la participation des jeunes sous l’encadrement de la direction technique nationale de la FECAFOOT. Avec en guest-star, la joueuse Gaëlle Enganamouit, parmi les meilleures des Lionnes indomptables.

C’est une marque d’estime que la FIFA manifeste à l’égard du Cameroun pour ce qu’il représente aujourd’hui pour le football féminin mondial. Nous en sommes conscients, tout autant que nous observons toutes les attentions de l’instance faîtière du foot mondial à l’égard de la FECAFOOT depuis l’élection d’un nouvel exécutif. Nous sommes en effet bénéficiaires depuis lors de stages, de séminaires de renforcement de capacité, de lancement d’importants programmes comme avec la FIFA Foundation à la mi-mars, etc.

La tournée du trophée de la coupe du monde féminine s’inscrit dans la même logique que celle du trophée de la coupe du monde des hommes, que le Cameroun a déjà eu l’occasion d’accueillir. Il s’agit principalement pour la FIFA d’assurer la promotion du football féminin. Pour l’instance faîtière du football mondial, le football sera l’événement du 21ème siècle. On le voit déjà à travers l’engouement que procurent les rencontres de foot féminin, comme pendant la CAN 2016 organisée par le Cameroun.

Le football féminin est devenu un phénomène mondial. Selon le président de la FIFA, Gianni Infantino, on attend pas moins de deux milliards de téléspectateurs pour la prochaine coupe du monde féminine en France. C’est donc un honneur pour notre pays d’être inscrit dans cette dynamique.