Les Camerounais ont plusieurs fois joué de malchance dans ce match qui les opposait aux Guinéens ce dimanche en finale de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans. Après avoir obtenu un match nul et vierge à l’issue du temps réglementaire, c’est à l’épreuve des tirs au but que les Lions U17 ont fini  par s’imposer.

Seize ans après avoir remporté leur premier titre dans cette catégorie, le Cameroun obtient son deuxième titre chez les cadets après la victoire sur la Guinée 5 tirs au but à 3. En affrontant les Camerounais ce dimanche au National Stadium de Dar Es Salamm, les Guinéens savaient pertinemment qu’il leur fallait réaliser un exploit pour vaincre les bébés Lions. Déjà victorieux lors du premier match qui opposait les deux équipes lors de la phase de groupe, les Camerounais abordaient cette seconde rencontre avec un avantage psychologique énorme.

Cet avantage va d’ailleurs leurs permettre de bien débuter la rencontre. Après seulement 2 minutes de jeu, l’attaque camerounaise réussissait à se frayer un chemin jusque devant le but guinéen. Malheureusement Ismaïli Seidou ne parvient pas à atteindre le ballon pour le pousser dans les buts pourtant vides.

Une dizaine de minutes plus tard, de nouveau Ismaili Seidou, mis en orbite par Alioum, place une frappe pas assez ferme. Le gardien Sekou Camara pourtant battu sauve de justesse son camp. Tout au long de la première période, le Cameroun contrôle la partie mais ne parvient pas à trouver la faille.

Passée l’heure de jeu, les Guinéens reviennent dans le match et se lancent à l’offensive. Leur  première véritable occasion arrive à la 66ème mais Manfred  Ekoi de mains fermes veille au grain.

Dans les dernières minutes le danger plane dans un camp comme dans l’autre. Si Manfred Ekoi le portier des Lionceaux sauve une nouvelle fois son camp en repoussant une balle dangereuse qui filait à ras du sol vers son but, le lionceau Ben Nassourou lui, joue de mal change et trouve la barre transversale en reprenant un ballon mal renvoyé par Sekou Kamara.

Au terme du temps réglementaire, le score reste nul et vierge.  On procède aux tirs au but pour départager les deux formations. Les regards des Lionceaux se tournent tous vers Manfred Ekoi. Ils portent l’espoir de le voir freiner un tir guinéen comme il l’avait fait deux jours plus tôt, dans les mêmes circonstances, face à l’Angola.

Après trois  tirs réussis pour la Guinée et  quatre pour le Cameroun, Mohamed Youssouf Sako se présente face à Ekoi et voit son tir renvoyer. Aloium Moubarak qui lui succède ne tremble pas et donne définitivement l’avantage aux bébés Lions. Grâce à cette victoire, le Cameroun remporte son deuxième titre continental  dans la catégorie des moins de 17 ans après celui de 2003.

 

Revoir les temps forts du match