Après une journée de mardi pâlichonne et teintée d’une ambiance lourde de regrets et de culpabilité, les bébés Lions plutôt discrets, sont allés en bordure de mer à deux pas de leur hôtel se refaire le moral à travers une séance légère de remise en condition physique.

Ce mercredi, les Lions U17 renouent avec la pelouse pour une ultime séance d’entraînement avant la confrontation avec l’Argentine de demain, jeudi.
Cette séance de révision générale aura lieu sur le terrain du VST-AST, de 16 à 18 heures (heure locale) ce mercredi. Tous les joueurs devraient y prendre part puisqu’aucun blessé n’est enregistré du côté de l’infirmerie.

Dans la matinée, l’heure sera au repos et à la concentration maximale. Rien ne doit distraire Libiih Thomas et ses protégés de leur objectif. Il se résume en une victoire impérative, demain, face à l’équipe d’Argentine pour espérer survivre dans cette Coupe du Monde, « Brésil 2019 ».
« Tout est encore possible ! » est le slogan sur toutes les lèvres des verts, rouges et jaunes. En plus d’entretenir l’espoir, ce slogan permet de mobiliser et de galvaniser toutes les énergies pouvant conduire à un succès des bébés Lions face à l’Argentine. Ce d’autant plus que dans cette compétition, les quatre meilleures troisièmes seront repêchés pour le second tour.

Après s’être fait violemment remonter les bretelles par l’ensemble du staff technique au cours de la séance d’autocritique de mardi, les « champions d’Afrique » qui se savaient «indomptables » ont reconnu avoir « sous-estimé » le Tadjikistan. Une erreur qui leur a été fatale.
Désormais redescendus de leur piédestal, il n’y a pas de doute qu’ils savent ce qu’il leur reste à faire pour éviter le naufrage.