Le compte à rebours a commencé pour les 24 équipes qui participent à la Coupe du Monde des moins de 17 ans, Brésil 2019. En effet, elles sont désormais toutes officiellement entrées en compétition.

S’agissant de la sélection du Cameroun, la journée de vendredi s’est faite aux pas de course. Dès 09 heures, les joueurs et les encadreurs aux pris part à des mini-séminaires. Alors que les joueurs et leur encadrement technique et médical participaient à des rencontres portant sur le dopage et la lutte anti-dopage, la manipulation des matches, l’arbitrage, les lois du jeu et l’utilisation de la VAR, le staff administratif, lui, participait à des échanges ayant trait à l’organisation générale des matches et aux droits marketing. Au terme de ce dernier échange, la FIFA a procédé à la vérification des équipements des joueurs. A ce sujet, il convient de noter que les équipements des Lions U17 ont été validés.


Après ces rencontres avec les représentants de la FIFA, les jeunes Lions n’ont eu droit qu’à environ deux heures de repos. Puis il fallait reprendre le chemin du stade pour une séance d’entraînement. Celle de vendredi a eu lieu à la périphérie de la ville, sur une pelouse appartenant au syndicat de la police de Vitoria. Deux heures durant et comme c’est le cas depuis trois jours, Thomas Libiih et ses garçons ont travaillé sur le jeu offensif et la finition. De leur côté, les gardiens de but, eux, ont affuté leurs reflexes et leur résistance physique.


Plus tard dans la soirée, l’ensemble de la délégation du Cameroun présente à Vitoria s’est retrouvée autour du représentant du Ministre des Sports et de l’Education physique (MINSEP). Lors de cette rencontre et faisant suite aux interpellations du MINSEP et de la FECAFOOT, Lucien Mettomo, Team Manager des Lions U17, en porte-parole de la sélection, a indiqué que son équipe a depuis toujours su se tenir loin des réseaux sociaux, des polémiques qu’ils génèrent et loin des revendications intempestives. Elle est et reste soudée autour d’un objectif qui, selon lui, est de «graver son nom dans les plus belles pages de l’histoire du football camerounais ».

Reunion avec les représentants du MINSEP et du Président de la FECAFOOT
Reunion avec les représentants du MINSEP et du Président de la FECAFOOT

Monsieur Michel Dissake Mbarga, s’adressant aux joueurs et aux encadreurs, les a invités à l’union sacrée autour d’un seul et même objectif à savoir «la défense de l’honneur et de l’image de la nation » à travers une prestation honorable voire plus, lors de cette Coupe du monde. Peu avant lui, Monsieur Joseph NDINGA, le représentant du Président de la FECAFOOT avait, dans le même sens, invité les joueurs et les encadreurs à faire confiance à la FECAFOOT et à son Comité exécutif conduit par Monsieur Seidou Mbombo Njoya.