Conduite par son président, Gilbert Yankam, l’Association camerounaise des arbitres de football a félicité le président de la FECAFOOT pour les stages des arbitres et inspecteurs d’arbitres organisés en prélude à l’ouverture de la saison 2018/2019.

Aka Amuam, Hioba Hioba Paul Alain… et bien d’autres noms célèbres de l’arbitrage camerounais étaient présents à la toute première rencontre entre l’Association camerounaise des arbitres de football (ACAF) et le nouveau président de la FECAFOOT Seidou Mbombo Njoya. C’était vendredi 25 janvier 2019 au siège de la Fédération à Tsinga. Le moment choisi ne doit rien au hasard, puisque se tiennent encore à Odza à Yaoundé, les stages organisés par le département de l’Arbitrage de la FECAFOOT au profit des inspecteurs d’arbitres, des arbitres et des arbitres assistants en prélude à la saison 2018/2019. « J’ai voulu tenir ma promesse de redonner à l’arbitrage et aux arbitres leur lettre de noblesse. C’est pour cela que j’ai donné mon accord pour l’organisation de ces stages », a indiqué le président de la FECAFOOT.

Les remerciements de l’Association camerounaise des arbitres de football à l’endroit de Seidou Mbombo Njoya étaient donc justifiés, eux qui sont particulièrement sensibles à l’attention qui leur est portée par le nouvel exécutif de la FECAFOOT. En effet, les membres de l’ACAF, dont certains sont venus des Régions, n’oublient pas que c’est l’un des leurs qui représente l’ensemble des corps de métier au sein du Comité exécutif, en la personne de Gilbert Yankam. En retour, l’ACAF a dit au président de la FECAFOOT toute sa disposition à l’accompagner dans toutes les actions allant dans le sens du développement du football et des arbitres camerounais.

Message reçu cinq sur cinq par Seidou Mbombo Njoya, qui a dit son regret que le niveau de notre arbitrage ne reflète pas celui de notre football. Tous ont exprimé leur nostalgie de l’époque des grands arbitres camerounais. « Mais tout cela va changer. La professionnalisation de l’arbitrage est inscrite dans mon programme. On ne peut avoir un football professionnel sans arbitres professionnels », a affirmé le président de la FECAFOOT, sous l’approbation de ses hôtes du jour. C’est donc dans une ambiance conviviale que s’est achevée la rencontre, à laquelle a pris part le secrétaire général de la FECAFOOT, Benjamin Banlock.

Les membres de l’ACAF présents à l’audience avec le président de la FECAFOOT

YAKAM Gilbert, président
AKA AMUAM Joseph, premier vice-président
HIOBA HIOBA Paul Alain, conseiller
NJANKOUO ISSA, conseiller
TAMBE ENOW Bernard, président ACAF, Sud-Ouest
JANI Benedict, président ACAF, Nord-Ouest
YANOUSSA MOUSSA, président ACAF, Extrême-Nord
BATI Robert II, président ACAF, Centre

Une attitude de la concertation entre le président Seidou Mbombo Njoya et ses hôtes