Présaison 20-21: les entraineurs d’élite se recyclent pour la reprise

Un séminaire à l’intention des entraîneurs de l’Elite one et sélectionneurs nationaux s’est ouvert le 27 juillet à Mbankomo.

La salle de conférence du centre excellence CAF à Mbamkomo a abrité ce lundi, la cérémonie d’ouverture du stage de recyclage des entraîneurs d’élite, présidé par le président de la fédération camerounaise de football Seidou Mbombo Njoya.

Au total 26 entraîneurs dont 18 de clubs du championnat Elite one et 8 sélectionneurs nationaux prennent part au séminaire qui servira de rampe de remise à niveau dans la perspective du démarrage de la saison 2020-2021 annoncé fin septembre- début octobre.

Sous la coordination de la Direction technique nationale, les modules d’échange vont articuler autour de la maitrise de l’outil informatique, l’utilisation de la dimension statistique et la méthodologie de gestion des projets. Un parterre de huit instructeur va animer le séminaire qui va s’étendre sur cinq jours.

Dans son propos liminaire, le président de la Fédération camerounaise de football Seidou Mbombo Njoya a exhorté les participants à s’appliquer afin de redorer le blason du football local par une qualité de jeu appréciable, gage du retour de nombreux spectateurs dans les stades.

Le président de la Fecafoot a par ailleurs instruit le direction technique nationale de mettre un accent particulier, sur les la particularité de la reprise des compétitions dans un contexte marqué par la pandémie du coronavirus qui continue d’inquiéter le monde entier. Préoccupation qui épouse le contenu du séminaire avec notamment, un module sur le programme pandémie qui sera animé par le Dr. Ngalle Mbonjo, président de la Commission médicale.

Réactions
Francois Omam-Biyik Sélectionneur adjoint A
« C’est une bonne chose de nous retrouver entre entraîneurs, d’échanger sur les difficultés que nous pouvons rencontrer dans la pratique du métier. En même temps avoir des informations sur les nouvelles méthodologies du football et continuer à travailler sereinement. Nous devons être au même niveau que les autres. »

Yves Clément Arroga (Sélectionneur A’)
« C’est une bonne initiative et il faudrait même que ce soit constant. Les entraîneurs ont besoin de se ressourcer, revoir leurs cahiers. Il y a beaucoup de changements au niveau international et il est important que ce stage apporte un bonus de connaissances aux entraîneurs camerounais. Par exemple au niveau des statistiques, il n’y aucun club qui maîtrise la donne. On a ce problème en sélection. Pourtant s’il y avait cette maitrise de données statistiques, analyse vidéo et autres, on trouverait facilement le joueur qu’il faut en sélection. »

Leave a Reply

Résoudre : *
26 + 19 =