Elles ont pris le dessus sur Amazones FAP à l’issue des tirs aux buts (5-4) au cours de la finale (1-1) jouée au stade militaire de Yaoundé le 7 mars 2019.

A la 66ème minute, Charlène Meyong de Louves Minproff reprend un centre adressé par sa coéquipière Ornella Touta. ouverture du stade d’un match qui avait du mal à s’enflammer. Ce but à le bonheur de réveiller Amazones FAP, qui s’installe quasiment dans la moitié de terrain de Louves Minproff. Grâce à un coup franc de 30 m dévié à la 75ème minute, Isis Sonkeng remet les deux équipes à égalité, jusqu’à la fin du match. C’est une épreuve de tirs aux buts qui va les départager. Adrienne Mihamle de Amazones FAP est la seule à avoir manqué son tir, la victoire de la finale du Tournoi de la femme édition 2019 est donc logiquement allée à Louves Minproff, qui lui courait après depuis trois ans.

LA FECAFOOT a donc tenu son pari d’ouvrir la saison sportive féminine par le Tournoi de la femme, organisé en avant-garde de la Journée internationale des droits de la femme, mais surtout en avant-première du démarrage du championnat national féminin qui commence le 16 mars 2019. Pour présider la finale organisée au stade militaire de Yaoundé, rien moins que le ministre de la Promotion de la femme et de la famille, Mme Thérèse Abena Ondoa, et son collègue des Sports et de l’éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi. A leurs côtés, la vice-présidente de la FECAFOOT, Mme Céline Eko, et le secrétaire général, Benjamin Didier Banlock.

UNE NOUVELLE IMPULSION A LA FECAFOOT

Comment pouvait-on ne pas remarquer la présence dans les tribunes de l’ambassadeur itinérant, légende du football camerounais et africain, Roger Milla, les Lionnes Indomptables A et leur staff, actuellement en stage de préparation de la coupe du monde France 2019. Certaines des Lionnes étaient partie prenante à la rencontre. Elles ont montré la différence de niveau et de talent et rassuré le public sur leur forme physique et technique. C’est d’ailleurs Charlène Meyong, Lionne Indomptable de 24 ans, qui a été sacrée femme du match.

Mme Céline Eko n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction au terme du Tournoi de la femme édition 2019.  » Un nouvel exécutif est à la tête de la FECAFOOT. Nous voulions la réussite de ce Tournoi et nous l’avons obtenu grâce au président de la FECAFOOT Seidou Mbombo Njoya qui a mis les petits plats dans les grands », a-t-elle confié à la presse.

Tribune d’honneur du Tournoi de la femme 2019
Les Lionnes A ont assisté, très concentrées, à la belle finale