Le stade militaire de Yaoundé accueille samedi prochain à partir de 15H 30, le match retour des 1/16èmes de finale de la Ligue des Champions qui met aux prises Cotonsport FC de Garoua et le club égyptien de Ismailia SC.

La rencontre s’annonce difficile pour le club camerounais qui doit refaire un retard de 2 buts avant d’espérer arracher la qualification pour la phase de poule. Cette situation, l’entraîneur Bertin Ebwelle et ses protégés l’avaient déjà connue lors de phase préliminaire et avaient réussi à s’en sortir non sans quelques frayeurs. Face à Ismaily, ils espèrent récidiver.

« Nous pouvons battre Ismaily et nous qualifier pour la phase de groupe » déclarait l’entraîneur Bertin Ebwelle du Coton Sport au terme du match aller. Avant d’ajouter qu’Ismaily « …est une bonne équipe avec beaucoup de jeunes joueurs. Toutefois, nous pouvons gagner à domicile et passer au tour suivant. »

Comme lors du tour précédent, Cotonsport pourra à nouveau compter sur ses individualités et surtout sur ses supporters pour réaliser ce nouvel exploit. Malgré son manque de compétitivité.

Le club égyptien, par contre, compte 13 journées de championnat dans les jambes même si la réussite n’est pas toujours au rendez-vous. En effet, Ismaily est classé 18ème avec 13 points. Arrivée à Yaoundé mardi dernier avec son nouvel Cedomir Janevski, l’équipe d’Ismaïlia aura surtout à cœur de conserver le précieux avantage acquis au match aller.

Pour le Macédonien, «Ismaily dispose de 90 minutes pour se monter au mieux de sa forme et atteindre la phase de groupe” avant d’écrire une nouvelle page de son histoire en Ligue des champions environ 50 ans après son unique succès continental.

Une ambition qu’entend bien lui contesté Cotonsport de Garoua. Malgré son retard de 2 buts, la formation des berges de la Bénoué se veut confiante et dit avoir les moyens pour relever ce nouveau défi.

Mouandj’a Mouandjo