La FECAFOOT en discussion avec des équipementiers

Les termes du communiqué signé le 26 février 2019 par la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT)

“La Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) annonce que son contrat avec l’équipementier PUMA, signé le 1er décembre 2010, est arrivé à échéance le 31 décembre 2018. Dès l’élection du Comité Exécutif le 12 décembre 2018, le nouveau président de l’instance faîtière Seidou Mbombo Njoya a entrepris des négociations pour doter la FECAFOOT d’un équipementier.

A cet effet, il s’est rendu au siège de PUMA en France le 13 février 2019, où il a eu des entretiens avec les principaux responsables de la firme allemande.

A ce jour, la FECAFOOT et PUMA ne sont pas parvenus à un accord pour la poursuite de leur partenariat de plus de 20 ans.

La FECAFOOT reste ouverte aux discussions avec l’équipementier PUMA et est en négociation avec d’autres partenaires intéressés. La FECAFOOT demeure attentive aux solutions qui servent au mieux les intérêts de l’institution, des équipes nationales et du football camerounais.”

Lire le Communiqué FECAFOOT PUMA

Comments (1)

  1. LAMAINDEDIEUSURLECAMEROUN

    Ce sont les équipementiers qui financent en grandes partie les équipes nationales partout sur terre.
    Nike paie depuis 2018, 50 MILLIONS d’EUROS par an à l’équipe de France de Football et ils sont liés pour 8 ans soit 400 MILLIONS d’EUROS, l’équivalent de 33MILLIARDS de FCFA par an et 263 MILLIARDS de FCFA sur 8 ans.
    – Le contrat d’Adidas avec l’équipe nationale d’Allemagne est de 50 MILLIONS d’EUROS par an sur 8 ans quasiment le même que celui de l’équipe de France avec Nike.
    – Le contrat de Nike avec l’équipe du Brésil de Football s’élève à 26 MILLIONS D’EUROS par an soit environ 17 MILLIARDS de FCFA par an.
    Voilà ce qu’un équipementier peut verser à une équipe nationale.
    Même si nous n’avons plus de grande star comme Eto’o capable de rayonner avec un maillot, nous sommes et serons toujours les mythiques LIONS INDOMPTABLES avec un statut et un CV. Nous sommes champions d’Afrique en titre, la meilleure équipe africaine ayant le palmarès le plus éloquent et nos LIONNES INDOMPTABLES font partie des trois meilleures équipes féminines de Football en Afrique et elles sont qualifiées pour la coupe du monde en juin 2019 en France.
    Mbombo-Njoya et son équipe ont des arguments à faire valoir pour mieux négocier un bon contrat avec un nouvel équipementier.
    Il n’y a pas que Puma, Nike et Adidas comme équipementiers, il y a beaucoup d’autres équipementiers et le plus en vue actuellement est Under Armour, l’équipementier du Basketteur camerounais de la NBA, Joël EMBIID, qui veut se diversifier et veut se mondialiser, pourquoi pas exploiter un filon comme celui-là, mieux négocier avec eux et être leur porte étendard en Afrique. N’oublions pas que c’est grâce aux LIONS INDOMPTABLES que Puma qui crache sur nous, est entré et s’est implanter durablement sur le marché africain.
    Nous n’apprenons jamais de nos erreurs au Cameroun et nous commettons systématiquement les mêmes.
    Quand on voit l’argent généré au Football et sachant les talents que nous avons au Cameroun, comment comprendre que nous n’avons pas encore un digne remplaçant d’Eto’o, alors que avions une grande tradition des grands attaquants, après Milla, nous avions eu Omam-Biyik, Mboma et Eto’o. C’est juste parce qu’on ne donne pas la chance aux meilleurs.
    Notre pays et notre Football sont tellement corrompus qu’on préfère prendre l’argent des médiocres et les placer ou les sélectionner aux équipes nationales au détriment des meilleurs et ça ne pardonne pas en Sport de haut niveau où seuls les talents purs, les génies s’imposent et c’est tout notre Football qui en pâtit alors qu’en plaçant les meilleurs, ils sauront vendre le label, la marque FOOTBALLEUR CAMEROUNAIS et c’est tout le système qui en tirera profit même les moins bons. Est-ce normal que nous n’ayons pas au jour d’aujourd’hui aucun grand joueur sorti des écoles de formation au Cameroun, dans aucun grand championnat européen, alors qu’on y trouve des sénégalais, des ivoiriens, des égyptiens, des marocains, des nigérians, des ghanéens, etc…, venant des centres de formation de leurs pays?
    Depuis 1990, si notre Football était bien dirigé, nous aurions déjà gagné au moins une coupe du monde de Football. Une équipe nationale comme celle de la France gagne ses titres grâce aux talents et aux génies des africains en mettant à leur disposition tous les moyens de préparations physique, technique, scientifique et psychologique nécessaires pour leur permettre d’atteindre l’excellence. La France ne fait d’exploiter la misère intellectuelle des africains incapables de donner aux leurs les moyens pour triompher et se hisser au sommet du monde alors que les africains sont meilleurs, ils ont ce que les autres n’ont pas, la puissance physique, la vitesse, la technique, il suffit juste de leur apprendre très tôt la maîtrise tactique et de savoir privilégier la technique au physique pour qu’ils soient les meilleurs du monde.
    Nous avions passé tout le temps à ce quereller, au lieu de construire, ce n’est pas le Cameroun qui se ferait larguer aujourd’hui par Puma, mais c’est la FECAFOOT qui aurait l’embarras du choix et qui aurait pignon sur rue au regard de nos résultats depuis 1982 malgré une piètre gestion, approximative, sans aucune rigueur, il n’y a pas une seule équipe africaine qui a fait mieux. Quelles auraient été nos résultats si nous avions une gestion professionnelle, un top management de notre Football? ça ne fait jamais bonne figure d’associer son nom à une Fédération dont la seule spécialité est d’aller d’un scandale à un autre.
    J’espère juste que Monsieur Seidou MBOMBO-NJOYA, saura en tirer des toutes les leçons et redorer le blason de notre Football qui a été un instrument majeur qui a scellé notre unité nationale. Il n’y a pas une seule politique internationale, une diplomatie qui a fait connaître notre pays de par le monde comme les LIONS INDOMPTABLES.
    Il fallait juste prononcer le d’Eto’o à n’importe quel gamin au bout du monde pour qu’il te dise qu’il est camerounais. Quand les Lions gagnent c’est tout le peuple camerounais qui gagne, qui se sent dynamique et vainqueur à-travers ses enfants, la joie est nationale, c’est le pays tout entier qui est à la fête.
    Selon un rapport établi par la Fédération espagnole de Football, L’industrie du Football a généré des revenus de 15688 milliards d’euros sur la saison 2016-2017, ce qui représente 1,37% du PIB espagnol.

Leave a Reply

Résoudre : *
22 − 8 =