Les arbitres et arbitres assistants du championnat de football féminin ont participé à un stage de formation en prélude au lancement imminent des compétitions.

 

Du 04 au 07 février 2019, une quarantaine de femmes arbitres ont participé à un stage de mise à niveau au Centre technique de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) à Odza. Une session de formation qui s’est déroulé en prélude au championnat national de première division de football féminin, dont le lancement est imminent.

Le stage proprement dit porte sur un point principal : la mise à jour des 17 lois de jeu. En effet, les instituteurs ont pour mission d’uniformiser l’application de ces lois chez les arbitres. « Les fautes doivent être sanctionnées de la même manière et interprétées de la même manière sur toute l’étendue du territoire camerounais», explique Henri Duvalier MOUANDJO KALLA l’un des 5 instructeurs qui ont encadré les stagiaires.

 

Au terme des quatre jours de formation, les stagiaires que nous avons approchés disent tous s’être enrichies par les leçons qu’ ils ont reçues. Elles expliquent qu’elles sont désormais plus aptes à appliquer certaines lois dites à problème notamment la loi 11 relative au hors-jeu ; et la loi 12 qui concerne les fautes et comportements antisportifs.