Les travaux d’adoption des textes, commencés à 11h30 se sont achevés à 20h30. Plus de peur que de mal. 

La Fédération Internationale de Football Association (Fifa), la Confédération Africaine de Football (Caf) et le Ministère des Sports et de l’Education  Physique (Minsep) étaient représentés à l’Assemblée Générale Extraordinaire. Hamidou Djibrilla était présent pour le compte de la Fifa. La Caf avait trois représentants : Essadik Alaoui, Abdullah Mustafa et Magd Abdel Razik. Les deux Commissaires du Gouvernement représentant le Minsep étaient : Bernard Jacques Philippe Obama et Gaston Njome Nsako. 

L’ordre du jour de l’Assemblée générale extraordinaire du 10 octobre 2018 prévoyait deux phases une protocolaire et l’autre technique. Quatre points étaient inscrits pour la première phase : Exécution de l’hymne national ; Lecture du récépissé de déclaration de réunion ; Appel des membres et vérification du quorum ; Mot du président du comité de Normalisation. La phase technique se déclinait en : Approbation du projet d’ordre du jour comportait huit articulations : nomination des scrutateurs ; examen et adoption des Statuts de la FECAFOOT ; examen et adoption du Code électoral ; examen et adoption des statuts-types des ligues régionales, départementales ; examen et adoption des statuts-types des ligues spécialisées ; examen et adoption du règlement financier de la FECAFOOT et ses annexes que sont le Manuel de procédures et l’organigramme de la FECAFOOT ; examen et adoption du Code Ethique ; examen et adoption du règlement de la Chambre nationale de résolution des litiges. Tout ce travail était sous la présidence de Dieudonné Happi, le président du Comité de Normalisation avec pour rapporteur Etonge Martin Ntom, le Secrétaire Général de la FECAFOOT. 

Soixante délégués présents ou représentés sur les soixante-quatre attendus ont pris part à cette Assemblée Générale extraordinaire. L’ambiance des retrouvailles, bon enfant, a cédé la place aux joutes électorales. Passé le premier cap, celui de l’adoption des statuts où 18 délégués se sont prononcés contre quelques articles des statuts de la FECAFOOT.   

Le Code électoral a été adopté à l’unanimité des délégués présents ou représentés. Les statuts-types des ligues régionales, départementales, des ligues spécialisées de : football jeunes, football féminin, futsal, Beach Soccer et corpos et vétérans ont été adoptés comme présentés par le Comité de Normalisation. A l’unanimité de ses membres, l’Assemblée Générale extraordinaire a adopté le règlement financier et ses annexes.  le Code Ethique ainsi que Règlement de la Chambre Nationale des Litiges. 

Les délégués de l’Assemblée générale, les représentants de la Caf, de la Fifa, les Commissaires du gouvernement et les observateurs sont partis du Centre d’Excellence de la Caf de Mbankomo, ravis d’un travail bien accomplis. Toutefois, la prudence reste de mise face aux contestations qui pourraient venir de toutes forces tapies dans l’ombre.  

Sandeau Nlomtiti