Merci, c’est le maître mot de Dieudonné Happi tout au long de l’Assemblée Générale extraordinaire. 

L’Assemblée générale s’annonçait très houleuse. Et les débuts n’ont pas été de tout repos. A la fin, la convivialité a prévalu. Et le président du Comité de normalisation de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), Dieudonné Happi en a profité dans son speech final, pour dire merci à toutes les âmes de bonne volonté. 

Tout d’abord aux représentants de la Fédération Internationale de Football Association (Fifa), à ceux de la Confédération Africaine de Football (Caf), aux membres du Conseils des Sages, aux délégués cette Assemblée ainsi qu’aux membres du Comité de Normalisation. 

Dieudonné Happi a dit « Je serais ingrat si je ne vous présentais pas ma sincère gratitude pour les efforts consentis pour l’aboutissement heureux de ces travaux. Surtout aux délégués, mon agréable surprise pour leur bonne tenue tout au long des travaux. 

Passé le temps des doutes et des incertitudes, Dieudonné Happi rêve désormais d’un avenir radieux. « Je caresse maintenant un rêve qui dépend de vous pour que la suite puisse se passer de la même manière qu’aujourd’hui demain, sinon mieux ». 

Cette suite, c’est le processus électoral proprement dit qui s’annonce dans les prochaines semaines. Qui mieux que Dieudonné Happi pour tendre la bonne perche à tous les acteurs et âmes de bonne volonté ? Le ton et les mots sont trouvés : « Nous allons attaquer dans quelques semaines, les élections à la Fédération Camerounaise de Football. Que chacun apporte sa contribution comme vous l’avez fait avec les textes afin de sortir notre football de la situation qui est la sienne depuis plus de six ans ». 

Puis de conclure son propos, un peu à la surprise générale, avec une série de Merci. Les applaudissements qui l’accompagnent jusqu’à son siège montrent qu’un jour nouveau s’est levé.  

Sandeau Nlomtiti