Les deux derniers représentants du Cameroun aux compétitions africaines ont été sortis dimanche 20 janvier par Asante Kotoko du Ghana et Gor Mahia du Kenya.

New Stars n’y est pas parvenu. Un score d’un but à zéro en sa faveur l’aurait qualifié, mais c’est sur un score de parité (0-0) avec le Gor Mahia que le club de Douala a refermé sa campagne africaine 2018/2019. Pourtant, des deux représentants camerounais en coupe de la CAF, New Stars gardait intactes ses chances d’accéder à la phase de poule de cette prestigieuse compétition. Battus le 13 janvier au Kasarani stadium de Nairobi par 2 buts à 1, les joueurs et les dirigeants du plénipotentiaire allaient avec la faveur des pronostics. Et ils n’étaient pas les seuls : au coup d’envoi du match au stade omnisports de Limbe à 15h, Aboubacar Alim Konate, premier vice-président de la FECAFOOT, et plusieurs hôtes de marque étaient présents dans la loge d’honneur, à côté de Faustin Domkeu, président de New Stars.

La rencontre n’est pas particulièrement emballée dès son entame, New Stars peinant à imposer son jeu. Gar Mahia va d’ailleurs prendre confiance en tentant quelques incursions dans le camp camerounais. Mais les occasions sont de New Stars : d’abord à la 24mn avec ce tir écrasé de Ayam Soglonbe ou à la 44 min quand Benjamin Bechem manque de peu d’ouvrir le score sur une longue remise en jeu. Le score de 0-0 à la mi-temps est fort logique.

Les deux équipes reviennent à la charge en seconde mi-temps, et c’est toujours New Stars qui se procure les meilleures occasions, mais ses attaquants sont inefficaces et maladroits. A plusieurs reprises, ils auront eu l’opportunité d’inscrire le but de la qualification afin de soulager l’anxiété des centaines de spectateurs venus les soutenir. Sans succès. Le match s’achève sur un nul vierge qui fait les affaires de Gor Mahia, qui n’a pas démérité sa qualification au regard de sa prestation à la hauteur de la réputation de ce club mythique. Ce n’est donc pas cette saison que New Stars accèdera à la phase de poule de la coupe de la CAF, stade qu’elle n’a jamais atteint.

Coton Sport a, quant à lui, été battu 1-2 par Asante Kotoko à Kumasi, après sa défaite à domicile à Yaoundé 2 contre 3. Certes les chances de qualification de l’équipe de Garoua étaient minces, mais ses supporters y ont cru jusqu’au bout. Mais les Ghanéens étaient plus forts cette année. Les cotonculteurs ont été menés deux buts à zéro avant de réduire la marque. Pour l’honneur. Il faut désormais se préparer pour l’année prochaine.