Fédération Camerounaise de Football
Coupe du monde 2018 : Deux victoires impératives pour les Lions

Les Lions indomptables du Cameroun feront une double confrontation contre les Aigles verts du Nigeria le 1er et 4 septembre respectivement à Uyo et à Yaoundé.

Leader du groupe avec 6 points en deux matches suite à ses victoires contre l’Algérie et la Zambie, le Nigeria devance le Cameroun de quatre points lui qui a réalisé deux matches nuls face aux mêmes adversaires. Les deux rencontres en aller et retour qui opposent ces pays voisins sont capitales pour la suite des éliminatoires. En cas de victoire, le Nigeria prendra définitivement une bonne option pour la qualification pour Russie 2018. Le Cameroun doit impérativement se concentrer pour prendre le maximum de points possibles, tout au moins quatre sur six l’enjeu étant de ne faire qu’un match nul au pire des cas. Et le Cameroun, dans le cadre de l’histoire des éliminatoires de la Coupe du monde contre le Nigeria a réussi à réaliser cet exploit.

En 1989, lors des éliminatoires de la Coupe du monde Italia 90, les Lions indomptables ont pris le dessus sur le Green Eagles. D’abord à Lagos, le 10 juin où les Camerounais se sont montrés dominateurs 2-0 et à Douala le 27 août 1-0, grâce au Coup de tête magistral de François Omam Biyik. Le Cameroun prenait son ticket pour l’Italie où il a réalisé la meilleure performance pour un pays africain à une phase finale de la Coupe du monde en se faisant éliminer en quart de finale par l’Angleterre.

Ces deux matches remportés logiquement et de haute lutte par les Camerounais très volontaires inspirent les Lions indomptables de cette année qui rassemblent à une exception près, volonté, solidarité et combativité.

Du 26 avril 1960 au 11 octobre 2015, dix neuf matches allant des rencontres amicales, aux éliminatoires de la CAN, la phase finale de la CAN et les éliminatoires de la Coupe du monde. La dernière en date, un match amical, s’est soldée par la victoire du Nigeria 3-0. Pourtant, les victoires les plus précieuses sont camerounaises. En 1984 en Côte d’Ivoire, les Lions du Cameroun domptent les Aigles 3-1 en finale de la CAN buts de Ndjeya (32ème), Abega Théophile (79ème) et Ernest Ebongue (84ème). En 1988 au Maroc, toujours en finale de la CAN, les Camerounais prennent le dessus grâce à un but d’Emmanuel Kunde sur penalty marqué à la 55 ème minute suite à une faute sur Roger Milla. En 2000 à Lagos, après un score de parité 2-2 au terme des 120 minutes, la prolongation incluse, les Lions indomptables l’emportent aux tirs aux buts. Au panthéon de l’Université de Madagascar il est écrit « Honte à celui qui n’a pas fait mieux que son père ». Alors, aux Lions indomptables de faire encore vibrer les cœurs de leurs millions de supporters qui entendent les accompagner en 2018 en Russie pour cette fête planétaire.

                                                                                                                                                                                                  Sandeau Nlomtiti