Fédération Camerounaise de Football
CAN 2019 : l’éclairage du MINSEP
Le point de presse qui a rassemblé l’essentiel de la presse nationale et internationale basée à Yaoundé a été donné en présence du Ministre de la Communication, Issa Tchiroma, porte-parole du Gouvernement et du premier Vice-président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), Alioum Ahladji.
Cette sortie du Ministre Ismaël Bidoung Mkpatt était attendue depuis qu’une certaine presse se fait l’écho du retrait probable de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 de football masculin au Cameroun.
Le Ministre a axé son propos sur trois points : « Les enjeux et le contexte de l’organisation de la CAN  Cameroun 2019 ; la  présentation du cahier de charges  de la Confédération Africaine de football, notamment en ce qui concerne les différentes infrastructures et l’état des travaux de  construction ou de réhabilitation desdites infrastructures ».
Après avoir planté le décor, le Chef du Département des Sports a rappelé l’importance du sport au Cameroun et partant, la place des sportifs aux yeux du Chef de l’Etat qui « n’a jamais cessé de citer les sportifs camerounais lors de leurs exploits, comme des modèles de foi, d’abnégation, de détermination, de solidarité et d’homogénéité. Le sport est donc dans notre pays, un vecteur de consolidation de l’unité et un catalyseur de l’intégration nationale. »
Le Président de la République, Son Excellence Paul Biya, dont les actions pour la Jeunesse Camerounaise ne se comptent plus, a demandé l’organisation des CAN 2016 (Féminine) et 2019 (Masculine). Sous sa très haute supervision, le Cameroun a remporté la palme d’or de la meilleure organisation et de la plus haute mobilisation d’une compétition féminine.
Et pour preuve, « Notre  pays  a par ailleurs focalisé l’attention de la communauté internationale lors de la 11e édition des Heavent Awards en avril 2017 à Cannes en France. Suite au succès de l’organisation des cérémonies d’ouverture et de clôture de la CAN féminine « Cameroun 2016 », le Cameroun et son partenaire Ekypage ont remporté  le trophée « Coup de Cœur du Jury » de cette compétition qui distingue les meilleures réalisations événementielles à travers le monde. Il s’est agi d’une récompense qui consacre  l’esprit de créativité, d’ingéniosité, de solidarité qui a animé les membres des commissions d’organisation de cet événement. C’est avec engagement, professionnalisme, rigueur, perspicacité, dans la synergie des compétences et la recherche de l’efficacité que toutes les commissions ont travaillé. »
La synergie des énergies
Le Ministre a salué l’apport de la  Fédération Camerounaise de Football, instance faitière nationale qui « a travaillé avec ses collaborateurs en vue d’assurer sans relâche les échanges administratifs et techniques mutuellement bénéfiques avec la CAF qui ont contribué à assurer l’organisation honorable de la CAN féminine Cameroun 2016. »
Une annonce qui n’est pas une surprise, puisque « Le Ministère des Sports et de l’Education Physique appuie la FECAFOOT dans ses efforts de mise en œuvre des stratégies permettant d’affiner les performances de l’Equipe Nationale Fanion, les Lions Indomptables ». Ce qui explique que «  bien que qualifié en tant que pays organisateur de la prochaine CAN, le Cameroun occupe la première place des éliminatoires dans sa poule après la victoire des Lions Indomptables sur le Maroc le 10 juin 2017 à Yaoundé. »
Le Ministre a assuré et rassuré les uns et les autres sur les dispositions prises en très haut lieu pour la mise en place dans les tous prochains jours des différentes commissions techniques chargées de l’organisation pratique des activités.
SANDEAU NLOMTITI