Fédération Camerounaise de Football
CAN 2019 : «Le Cameroun sera prêt»
Le ministre en charge des Sports, Bidoung Mkpatt s’est dit confiant quant à l’organisation par le Cameroun du plus grand événement de la Caf. C’était lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 18 juillet au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, en présence de premier vice-président de la Fédération Camerounaise de Football.
A 17 mois du début de la Coupe d’Afrique des Nations de football que le Cameroun abritera, Bidoung Mkpatt s’est voulu rassurant :
« L’examen de l’état général des infrastructures nous permet de relever que sur les 32 stades dont disposera le Cameroun, les onze qui ont servi lors de la Can féminine 2016 sont prêts, disponibles et fonctionnels. Les 21 autres sont en constructions », a expliqué le Minsep.
Pour le patron du sport camerounais, la principal raison pour laquelle le Cameroun accueille la Can n’est pas l’évènement en lui-même. Mais, l’opportunité que lui offre celle-ci de pouvoir accélérer le développement de ses infrastructures.
Il a ainsi expliqué que : «Pour ce qui est des hôtels, les villes qui ont abrité la Can féminine à savoir Yaoundé et Limbe ainsi que la ville de Douala disposent des infrastructures hôtelières aux normes prescrites par Caf. Concernant les infrastructures routières, aéroportuaires, de communication, de télécommunication…, des efforts considérables sont faits par le Gouvernement afin de tenir tous les engagements pris dans le cadre de l’organisation de cet important évènement».
Le patron du sport camerounais qui parlait en présence du ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary et du premier Vice-président de le Fecafoot, le Sénateur Alioum Aladji, a appelé à la mobilisation de toutes les intelligences et de toutes les compétences de notre pays, notamment celle de la presse, pour que chacun, à sa manière, apporte sa pierre au succès de cette compétition.
Pendant son propos liminaire, le ministre a levé toute équivoque, pour ce qui concerne est du volet événementiel. «Il sera mis en œuvre par le Comité Local d’organisation. Les procédures d’usage sont en cours avec toutes les parties prenantes pour la mise en place à brève échéance des différentes commissions techniques chargées de l’organisation pratique des activités», a ajouté le MINSEP.
S’agissant de l’aspect purement sportif, l’orateur du jour a rappelé que quoique qualifié en tant que pays organisateur de la prochaine Can, le Cameroun occupe la première place des éliminatoires dans sa poule après la victoire des Lions indomptables sur le Maroc le 10 juin 2017 à Yaoundé.
Emile Zola Ndé Tchoussi,