Fédération Camerounaise de Football
CDC : l’optimisme est de mise dans la tanière
Face à la presse ce samedi 24 juin 2017, à la veille d’affronter l’Allemagne, le coach Hugo Broos et le milieu de terrain Arnaud Djoum ont exprimé leurs sentiments.

Arnaud Djoum, Lion indomptable : « Engranger de l’expérience »

« Nous sommes excités de jouer contre une équipe comme l’Allemagne qui compte de grands joueurs. C’était déjà le cas contre le Chili. C’est l’occasion en effet de prouver que nous pouvons être à leur niveau. C’est donc un challenge pour nous. Dans tous les cas, cette coupe des Confédérations, tout comme la CAN 2017, nous permettent d’engranger de l’expérience pour la suite. Nous allons nous en servir dans le futur. Il faut aussi dire que l’ombre de Marc-Vivien Foé plane un peu. En Russie, nous jouons aussi pour lui, pour marquer notre respect et notre admiration pour lui car c’est un joueur que nous avons admiré de son vivant. »

Hugo Broos, sélectionneur du Cameroun : « Être à notre meilleur niveau contre l’Allemagne »

« Contre l’Allemagne, nous devrons être à notre meilleur niveau. Il ne s’agira pas seulement de les battre mais aussi de gagner avec deux buts d’écart. Nous savons que la tâche est difficile mais tout est possible en football. Les joueurs eux sont prêts à tout donner et à attendre pour leurs vacances. Sur le terrain, l’équipe sera prête à faire ce qu’on attend d’elle pour rester encore une semaine en Russie. S’agissant de l’organisation de la compétition, je dois dire que les stades sont vraiment beaux et ils sont faits pour le football. Ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs. Nous sommes aussi contents que le peuple russe soit derrière nous. J’espère qu’ils seront encore là pour nous aider à battre l’Allemagne. Le point négatif, c’est que dans les autres villes, nous avons commencé les entraînements tard à cause du transport de l’équipe au stade. Il faut revoir ça ».