Fédération Camerounaise de Football
CDC : Le Cameroun à quitte ou double face à l’Allemagne
Ce dimanche 25 juin 2017, à 16h, l’équipe nationale doit gagner la Nationalmannschaft par au moins deux buts d’écart pour se qualifier pour les demi-finales.
L’enjeu du match Cameroun- Allemagne est simple : une large victoire offrirait la qualification pour les demi-finales aux Lions indomptables. Mais peuvent-ils franchir le cap ?  En effet, tout reste à jouer dans le Groupe B de Russie 2017. Au terme de deux nuls 1-1, de la deuxième journée, les quatre équipes sont exactement dans la même position qu’avant. Le suspense reste de mise comme aucune n’est assurée d’une place en demi-finales ni d’une élimination. Le Chili et l’Allemagne conservent cependant les meilleures chances de qualification grâce à leurs trois points d’avance sur l’Australie et le Cameroun.
Toutefois, le règlement de la compétition prévoit qu’en cas d’égalité de point, les deux équipes seront départagées par la différence de but dans tous les matchs de groupe. Si l’égalité persiste, le classement sera déterminé par la confrontation directe entre les deux équipes concernées.
Les Camerounais ne sont jamais aussi forts que quand ils sont dos au mur.  Début 2017, l’équipe d’Hugo Broos ne faisait pas partie des favoris de la Coupe d’Afrique des nations, et elle l’a pourtant remportée, après un parcours solide et avec une équipe soudée. Peut-être faut-il encore, en Russie, croire en l’exploit, dans une Coupe des Confédérations pourtant débutée par une défaite puis un match nul peu glorieux face à l’Australie ?
Surtout que l’équipe d’Allemagne présent en Russie, est loin d’être une foudre de guerre. Elle ne s’est que péniblement sortie du piège australien, trois buts  à deux, et a fait match nul avec le Chili.  Allemands et Camerounais se sont affrontés à trois reprises depuis 2002 pour un bilan de deux défaites camerounaises et un match nul (2-2) lors de la dernière confrontation en date, le 1er juin 2014. Ne reste plus qu’à ouvrir le compteur de la victoire et à marquer suffisamment pour rattraper une différence de buts peu favorable pour le moment.
Emile Zola Ndé Tchoussi, à Moscou