Fédération Camerounaise de Football
Hugo Broos : « On besoin d’être à notre meilleur niveau»

A la veille de la confrontation Cameroun _- Australie, le sélectionneur des Lions et Sebastien Siani  ont livré leurs sentiments à la presse

« On besoin d’être à notre meilleur niveau»

Hugo Broos, sélectionneur des Lions indomptables.

« Ce sera clairement un match différent de celui contre le Chili. L’Australie joue avec beaucoup d’enthousiasme, les joueurs se donnent à 100% jusqu’au coup de sifflet final. Ils vont lutter jusqu’au dernier moment. C’est aussi le cas pour nous sauf que notre style de jeu est différent. Notre adversaire joue directement, sans véritables combinaisons. C’est la différence entre nous. On aura besoin d’être à notre meilleur niveau car on sait que si on ne gagne pas, c’est fini pour nous. Ce sera un match compliqué car l’Australie est difficile à jouer. Nous avons chacun déjà concédé trop de buts. J’espère qu’on va mieux commencer le match que dimanche. Je ne parlerai pas de désastre contre le chili dans les 20 premières minutes mais si on est était malchanceux, on aurait pris 3 buts. On a ensuite pris trop de risques en voulant égaliser. Ce que je veux voir sur le terrain c’est une meilleure entame. C’est un honneur de jouer dans un stade comme celui de Saint-Petersburgh. On n’a pas d’inquiétude pour la pelouse. On ets plutôt fier de voir ce genre de stade. Je suis sûr qu’il y aura une ambiance incroyable pour le match. ».

« Chaque joueur sait ce qu’il à faire »

Sébastien Siani, milieu de terrain des Lions indomptables.

« Nous n’avons pas la pression contre l’Australie. On sait juste qu’on a un match important. Chaque joueur sait ce qu’il a à faire. Ce sera un tournant pour nous mais ce sera sans pression. Nous nous sommes bien battus contre le Chili et on veut faire encore mieux. Il n’est pas non plus question de prendre cette équipe à la légère parce qu’elle est moins bien classée. Le coach nous a prévenus que les matchs se suivent et ne se ressemblent pas. Ça va se joueur sur le terrain et c’est le meilleur qui gagnera. Les australiens espèrent aussi faire un bon résultat donc ce ne sera facile pour personne. On sait qu’ils sont très physiques et grands de taille. A nous d’appliquer les consignes du coach sur le terrain ».

 

Propos recueillis par Emile Zola Ndé Tchoussi, à Saint-Pétersbourg