Fédération Camerounaise de Football
Caravane du trophée CAN 2017 : Ebolowa ferme la boucle

La tournée nationale de présentation du 5ème trophée de la Coupe d’Afrique des Nations gagné par les Lions indomptables a atteint, vendredi 03 mars 2017,  la dixième et dernière étape de son parcours à Ebolowa.

A l'arrivée de la caravane dans la cité capitale de la Région du Sud, le trophée a été confié aux autorités traditionnelles qui, après l'avoir béni, ont fait une entrée triomphale, trophée en main, au stade municipal d'Ebolowa.

Ebolowa 7

Juste après son arrivée au stade, le précieux métal a été officiellement remis au gouverneur de la Région qui, après l'avoir présenté à la population, l'a transmis à une élite de la Région, le professeur Jacques Famé Ndongo, Ministre de l'Enseignement supérieur.

Passé cette étape, les quelques milliers de personnes présentent au stade ont eu droit une procession culturelle qui avait pour objectif de célébrer la diversité culturelle camerounaise. Le but final étant de démontrer l'unité des camerounais. Bien plus, il s’agissait de montrer que ce trophée remporté de haute lutte par les Lions indomptables appartient bien à tous les camerounais sans aucune distinction.

Quand vint le temps des prises de parole, les ministres du culte furent les premiers à monter sur l’estrade.  Les représentants des principales confessions religieuses présentent dans la Région à savoir musulmane, catholique et surtout protestante, se sont, tour à tour, succédés au prêchoir. Pour le représentant de la communauté catholique, ''le Cameroun a gagné non pas parce qu'il était le meilleur mais parce qu'il a su mener le bon combat''.  Au terme de la prière œcuménique, les ministres du culte ont béni le trophée afin qu'il reste définitivement au Cameroun en 2019.

Ebolowa 2

L'artiste musicien Willy Mendo, originaire de la Région du Sud et auteur de la chanson à succès ''Lions indomptables'' vieille de près de 40 ans a décidé de faire don ce celle-ci au peuple et au gouvernement Camerounais. Il renonce ainsi à tous ses droits sur cette chanson. Une décision qui a été saluée par des acclamations nourris et des youyous.

Comme pour sceller sur terre ce que les hommes d’Eglises ont demandé à Dieu, les gardiens de la tradition, les chefs traditionnels de la Région du Sud, ont au cours d’une brève cérémonie dite « d'hommage et de bénédiction des Lions indomptables »  symboliquement remis une lance sacrée « toute puissante »  aux lions indomptables.

Ce symbole a une double signification. D’une part, il reconnaît puis renforce la bravoure des Lions indomptables. D’autre part, il leur confère plus de responsabilité et les invite à plus d'unité et de solidarité. Toutes choses sans lesquelles la puissance de cette arme à eux remis par les chefs traditionnels ne servirait à rien. L'onction des gardiens de la tradition a été reçue au nom des Lions indomptables par un digne fils du pays, l'entraîneur adjoint Alexandre Belinga.

Avant l’arrivée à Ebolowa, la caravane de présentation a effectué trois haltes durant son parcours. La première a eu lieu à Mbalmayo petite localité situé à une cinquantaine de kilomètres de Yaoundé. La seconde a été observée à Ngoulemakong, l’arrondissement porte d’entrée de la Région du Sud et la troisième à Mengong.

Ebolowa 10

 Dans ces trois localités, les populations sont sorties en masse pour voir le trophée et surtout acclamer les joueurs de la sélection nationale fanion. Heureusement, la présence dans la caravane de Alioum Boukar et de Albert Roger Milla ont, d’une certaine manière, combler l’absence des héros de Libreville.