Fédération Camerounaise de Football
Trophée CAN2017 : Bertoua dans la sauce

La caravane de présentation nationale du trophée de la 31ème édition de la CAN a séjourné dans la Région de l'Est, le Jeudi 02 Février 2017. Comme lors des étapes précédentes dans les régions septentrionales du pays, les populations de la ville de Bertoua se sont grandement mobilisées et ont réservé un accueil plus que triomphal à la délégation des Lions indomptables et au trophée. De l'aéroport et tout au long du parcours emprunté par la caravane, plusieurs centaines de personnes,  en majorité des jeunes et des enfants, ont accompagné le cortège qui à pieds, à moto, en voiture ou à vélo. Cela environ trois heures durant.

BERTOUA 1

Tous avaient pour objectif de voir les joueurs et le trophée de la CAN et éventuellement de le toucher. Objectif atteint pour certain comme cette jeune fille qui ressort toute émue en courant du hall de l'aéroport de Bertoua en criant à sa camarade qui la regarde toute admirative : « je l'ai touché ! Je l'ai touché ! Je ne me laverai pas les mains ».  Deux même, un peu plus loin à l’entrée de la ville, se sont deux jeunes collégiens qui se congratulent en s'embrassant et en se disant l'un à l'autre : « je l'ai fait ! Je l'ai fait ».  Tous deux ont profité d'un arrêt du cortège à un carrefour pour toucher le trophée.

BERTOUA 16

Lorsque le cortège atteint le cœur de la ville, c'est l'apothéose. La principale avenue de la ville est prise d'assaut par une énorme marrée humaine. Piétons, motocyclistes transportant généralement trois ou quatre personnes et véhicules se bousculent et tentent chacun comme il peut de se frayer un chemin vers le cortège. Le pire est à craindre. Heureusement tout se déroule finalement bien. Les forces de l’ordre veillent au grain. La marrée humaine et le cortège peuvent poursuivre leur course vers la place des fêtes. Devant un domicile,  une femme du troisième âge tient dans ses mains deux couvercles de marmites qu'elle frappe l'un contre l'autre en criant du mieux qu'elle peut : « dans la sauce ! Dans la sauce ! ».

BERTOUA  5

Tout à côté d'elle deux jeunes dames sur un scooter crient à tue tête  « bravo les lions ! Bravo les lions ! ». Au passage du cortège devant une école maternelle, quelques dizaines de tout- petits, sans doute pas vraiment conscients de ce qu'il se passe, scandent « Egypte dans la sauce ! Égypte dans la sauce ! ». Pauvre Egypte.

BERTOUA 18 BERTOUA 19

A l'arrivée à la place des fêtes c'est l'effervescence totale. La présence du «vieux lion »,  Albert Roger Milla aux côtés du Ministre des Sports et de l'Education physique, Bidoung Mpkatt, rajoute du piment à la fête. Euh...à la sauce.