Fédération Camerounaise de Football
CAN2017 : le Cameroun champion d'Afrique

En battant l’Egypte 2-1 dans le temps règlementaire, le Cameroun accroche une cinquième étoile sur sa poitrine. Les deux buts du Cameroun portent les marques de Nicolas Nkoulou et de Vincent Aboubacar. Le chemin n’a pourtant pas été facile pour les Lions indomptables même si, au terme d'un match très héroïque, ils ont vu Benjamin Moukandjo se faire désigner homme du match et Christian Bassogog meilleur joueur de la compétition.

Tout commence à 20h00, lorsque l’arbitre central de la rencontre donne le coup d’envoi. Il ne faut pas attendre longtemps pour que le joueurs Egyptien, Mohamed Salah Hamed Mahrous Ghaly, profitant d’un moment d’inattention de la défense des Lions fait une pénétration qui s’achève par un tir maîtrisé par le gardien Ondoa Fabrice.

Prise d’information, les Lions indomptables annoncent leur ambition, gagner la partie. Après 6 minutes, la possession de balles est en leur faveur. S’en suit la bataille du milieu de terrain entre les deux équipes. 13ème minute, en confiance, Bassogog tente un tir des 25 mètres qui ne donne rien. 16ème minute, les Lions multiplient des passes à l’adversaire. Panique dans les gradins.

Tarek Hamed Elsaid Hamed marche sur la cheville de Djoum. Entre temps, Mohamed Salah Hamed Mahrous Ghaly joue sur la psychologie de l’arbitre en tombant spectaculairement. 21ème minute ce qu’il fallait éviter arrive. Mohamed Naser Elsayed Elneny marque le but à un angle pourtant fermé par le gardien Ondoa. Les Lions indomptables semblent assommés. Les Lions sortent du match, laissant le contrôle des opérations aux Pharaons.

A la demi-heure de jeu, Adolphe Tiekeu présente des signes d’essoufflements. Il a des problèmes aux adducteurs. Il est remplacé par Nicolas Nkoulou à 31ème minute. 34ème minute, Bassogog ne capitalise pas la mauvaise sortie du gardien Egyptien. 36ème minute, les Lions obtiennent un corner qui ne donne rien. Les minutes s’égrainent. Dans les gradins, c’est le silence plat côté Cameroun. 43ème minute, les Lions cherchent toujours des repères. 44ème minute, Mohamed Salah Hamed Mahrous Ghaly est stoppé net par Ondoa. La minute du temps additionnel n’apporte rien. C’est sur le score 1-0 que les deux équipes regagnent les vestiaires.

A la reprise, l’entraîneur procède au changement avec l’entrée d’Aboubacar Vincent à la place de Robert Ndip Tambe. Les Lions gâchent leurs actions. Pourtant, ils sont dans le camp égyptien. Suite à un travail de sape de Benjamin Moukandjo, Nicolas Nkoulou de ta tête égalise à la 59ème minute. Le stade se réveille, il n’y a que pour le Cameroun.

Trophee

Une nouvelle rencontre commence. 66ème minute, l’entraîneur des Pharaons procède au remplacement. Mahmoud Abdelmonem Abdelhamid Solima, cède sa place à Ramadan Sobhy Ramadan Ahmed. Le corner concédé par la défense de l’Egypte et tiré par Benjamin Moukandjo ne produit rien. Il faut reprendre un autre à la 70ème minute. Là également, rien. Enfin les Lions montrent de très bonnes dispositions tactiques. La pression sur la défense des Pharaons produit un corner sans effet à la 73ème minute.

Les secondes passent. 38216 spectateurs au stade de l’Amitié. 76ème minute, Zoua manque de lucidité pour marquer le deuxième but. Une minute après, c’est Benjamin Moukandjo qui, sans marquage ne cadre pas sa balle.89ème minute, suite à une action de grand attaquant, Aboubacar Vincent marque le 2ème but des Lions.

Mais il écope d’un carton jaune pour perte de temps. A 90+1, alors qu’on a signalé les trois minutes du temps additionnel, une faute suivie d’un carton jaune sont attribués à Nicolas Nkoulou à la 90ème + 2. Hugo Broos fait entrer Mandjeck à la place de Zoua Jacques. Le Cameroun va inexorablement vers son cinquième sacre. Les 38216 spectateurs présents sont témoins du cinquième sacre des Lions indomptables. Benjamin Moukandjo est élu l’homme du match. Quel destin.

Bravo les Lions !!!

SANDEAU NLOMTITI à Libreville

Le onze entrant: 1.Joseph Ondoa Ebogo ; 6. Oyongo Bitolo, 4. Adolphe Tiekeu Kamgang ; 5. Ngandeu Nganjui Michael ;8. Benjamin Moukandjo ; 9. Zoua Jacques ; 13. Christian Mougang Bassogog ; 15. Sébastien Clovis Siani ; 17. Djoum Arnaud ; 18. Robert Ndip Tambe ; 19. Fai Collins Ngoran Suiru. Entraîneur : Hugo Henri Broos Remplaçants : 2. Ernest Olivier Mabouka Massoussi ; 3. Nicolas Nkoulou ; 7. Clinton Njié ; 10. Aboubakar Vincent ; 11. Edgar Nicaise Salli; 12. Frank Thierry Boya ; 14. Georges Constant Mandjeck ; 16. Goda Jules; 20. Karl Toko Ekambi ; 21. Djetei Mohamed; 22. Joseph Ngwem II ; 23. Bokwe George.

Egypte: Le onze entrant: 1.Essam Tawfik Elhadary; 2. Aly Gabr Mosaad ; 3. Ahmed Elmhamady Abdelfattaah Aly Eissa ; 6. Ahmed Elsayed Ali Elsayed Hegazi ; 7. Ahmed Fathi Ahmed Abdelmoneim Ahmed Ibrahim ; 8. Tarek Hamed Elsaid Hamed ; 10. Mohamed Salah Hamed Mahrous Ghaly ; 17. Mohamed Naser Elsayed Elneny ; 19. Abdallah Mahmoud Said Mohamed Bekhit ; 21. Mahmoud Abdelmonem Abdelhamid Soliman (. Ramadan Sobhy Ramadan Ahmed ); 22. Amr Medhat Mohsen Warda. Entraîneur : Héctor Raul Cuper Remplaçants : 4. Omar Mahmoud Sayed Gaber ; 5. Ibrahim Salah Abdelfattah Mohamed Gad ; 9. Ahmed Hassan Mohamed Abdelmonem Mohamed Mahgoub ; 11. Mahmoud Ahmed Ibrahim Hassan; 12. Ahmed Mohamed Abdallah Elsayed Nouh ; 13. Mohamed Abdelshafy Sayed Abouzeid ; 14. Ramadan Sobhy Ramadan Ahmed ; 15. Karim Hafez Ramadan Seifeldin ; 16. Sherif Ekramy Ahmed Ahmed ; 18. Marwan Mohsen Fahmy Tharwat Gamaleldin Mahmoud Fahmy ; 20. Saadeldin Samir Saad Ali ; 23. Ahmed Naser Mahmoud Moawad Elshenawi. Officiels : Janny Sikazwe (Zambie) ; Jerson Emiliano Dos Santos (Angola) ; Marwa Range (Kenya) ; Daniel Frazer Bennett (RSA); Commissaire du match : Pierre Alain Mounguengui (Gabon) ; Coordonnateur Général : Anthony Baffoe (Ghana).

A lire aussi