Fédération Camerounaise de Football
CDC : Déclarations d'après match

Kiomegni Djomo Vanessa, Capitaine de Louves : Pour la première fois au stade militaire, Louves remporte la Coupe du Cameroun. Cette victoire rentrera  dans les anales. Nous sommes contentes et nous allons savourer jusqu'à la saison prochaine. Nous voulions absolument sauver la saison parce que nous avons raté le tournoi de la femme, le championnat. Cela a été fait, nous ne pouvons que remercier le Seigneur

 Zengue Bilo'o Berthe, Joueuse Amazone : Nous tirons un coup de chapeau aux Joueuse FAPjoueuses de Louves Minproff. Nous avons manqué de concentration au cours de cette finale.  C'est une des choses que nous devrons améliorer. C’est vrai que c'est une finale de plus perdue face à Louves mais nous ne sommes pas frustrées parce que nous savons que nous avons encore beaucoup de choses à apprendre et à mettre en place pour que la saison prochaine soit meilleure pour nous.

 Moussongo Samuel, Entraineur Louves : Nous savions que cette équipe est très agressive et que dans la durée nous  pouvions les tenir. Je ne peux être qu'ému après trois finales de Coupe du Cameroun remportées. Nous connaissons parfaitement FAP. Nous avons parié sur l'épuisement, elles sont tombées dans notre piège.

Carole Mimboe, Gardiens de buts Louves : Lors de la séance de tirs au but j'ai Mimboegardé confiance. Je n'ai pas eu peur. Je suis très fière de mes sœurs et moi qui avons fait le maximum d'efforts pour que nous puissions arriver à ce niveau

Tombi A Roko, Président de la FECAFOOT : La première chose, c'est de dire Tombimerci au Chef de l'Etat qui nous a offert ce joyau architectural parce qu'aujourd'hui on peu assister à une finale de Coupe du Cameroun  de football féminin dans un stade propre, beau. Et les jeunes dames que nous avons vu tout à l'heure se sont bien régalées  et c'est pour cela que nous devons dire encore merci beaucoup au Président de la République Son Excellence  Monsieur Paul BIYA. Les choses se voient d’elles mêmes. L'organisation était parfaite, le match était retransmis, il y'avait un public déchaîné et enthousiaste estimé à environ 4.000 personnes; qui peut dire mieux? Donc à mon avis l’organisation dans son ensemble a été parfaite. Pour ce qui est du stade, il est fonctionnel, ça montre que nous sommes prêts pour accueillir la CAN qui se joue dans 28 jours. Il faut noter aussi que ce sera un terrain d'entrainement  et non de match. Pour ceux qui ont fait un tour du côté du stade omnisports de Yaoundé, ça se passe de tout commentaire. Pour une CAN Féminine, je pense que nous sommes prêts pour accueillir nos homologues qui viendront dans quatre semaines.

Propos recueillis par Valery Gweha.