Fédération Camerounaise de Football
Professionnalisme : L’octroi des licences aux clubs au cœur des débats lors d’un séminaire de la FIFA
Le Centre d’excellence de Mbankomo, a accueilli du 6 au 7 septembre 2016, un colloque sur l’octroi des licences aux clubs, organisé en collaboration avec la CAF.
Initié par la Fédération internationale de football association (Fifa), en partenariat avec la Confédération africaine de football (Caf)  le séminaire de deux jours  6 et 7 septembre 2016 au Centre d’excellence de la Caf à Mbankomo, avait pour objectif d’informer les clubs et associations sur un système général d’octroi de licence visant à promouvoir et à améliorer la qualité et le niveau de tous les aspects du football en Afrique. Ce nouveau système ambitionne d’adapter et d’améliorer les infrastructures des clubs africains, de promouvoir la bonne gestion, de développer les procédures juridiques selon les normes internationales et de garantir la continuité des compétitions internationales de clubs durant la saison.
«Cette rencontre vise à permettre à chacun de prendre conscience de l’importance que revêt la licence de club et des bénéfices que ce projet peut apporter aux clubs africains», a souligné à cette occasion Sébastien Neuf, représentant de la FIFA. Ce dernier a également indiqué que ce système pourrait devenir un outil essentiel pour le développement du football sur le continent africain.  «Nous souhaitons que les ligues et clubs africains soient plus professionnels et le système d’octroi de licence est un outil essentiel pour le faire», a ajouté Ahmed Harraz de la Caf.
Pendant ces deux jours de travaux,  le groupe Cameroun, constitué du Secrétaire général de la FECAFOOT Blaise Moussa, du manager du projet de l’octroi de licence Faustin Mbida, du vice-président de la Commission Louis Charles Etoundi et du membre de cette commission Bentchel Massanga, ont travaillé d’arrache-pied. Au vu de l’exposé de Faustin Mbida, le Cameroun pour atteindre efficacement ses objectifs dans ce projet ambitieux, envisage à court terme de sensibiliser davantage les équipes, à travers un séminaire de formation à l’intention des présidents de clubs de Ligue 1 et Ligue 2, secrétaires généraux et administrateurs. Un questionnaire en vue de l’octroi des licences Caf sera d’ailleurs adressé dans les prochains jours aux clubs camerounais engagés aux compétitions africaines interclubs de l’année prochaine.
[caption id="attachment_6557" align="aligncenter" width="650"]Le groupe Cameroun présent au séminaire Le groupe Cameroun présent au séminaire[/caption]
Outre le Cameroun,  13 autres pays ont pris part à ce séminaire. Il s’agit de la RDC, du Sénégal, de la Guinée, de la Côte d'ivoire, de la Guinée équatoriale, de Sao-Tomé et Principe, du Cap-Vert, du Congo Brazza, du Burkina-Faso, du Togo, du Gabon, des Seychelles et du Benin. Trois ex-gloires du football africain, Rigobert Song Bahanag (Cameroun), Antony Baffoe (Ghana) et Khalilou Fadiga (Sénégal) ont partagé leurs expériences avec les participants.
«Ayant évolué au Cameroun, en France, en Italie, en Angleterre, en Allemagne et en Turquie, j’ai vu les avantages que peut tirer le football de club d’une gestion professionnelle. Le football de club africain bénéficiera à coup sûr de la mise en œuvre d’un système d’octroi de licences. En outre, c’est une excellente opportunité de réunir tous les acteurs importants – fédérations, ligues, clubs, joueurs. Une chance que nous, camerounais, ne pouvons laisser passer », a déclaré à la fin des travaux l’emblématique ancien capitaine des Lions indomptables.
Ce séminaire est le quatrième du genre à se tenir en Afrique en 2016. Le premier s’est déroulé en Afrique du Sud, le deuxième en Éthiopie et le troisième au Maroc. D’autres séminaires sur le même sujet sont organisés cette année dans d’autres régions du monde.
Emile Zola Ndé Tchoussi