Fédération Camerounaise de Football
Tournoi de la femme « Edition 2016 » : L’As Green City victorieuse

Au terme d’une finale plaisante, un seul but sur penalty de Catherine Mbengono a suffi au bonheur à l’As Grenn City, qui  a dominé  les tenants du titre de Louves  Minproff,  hier au stade de la Garde Présidentielle.

 Rien n’a été simple toutefois par les filles de l’As Green City, qui ont été dominées durant presque toute la partie.  Mieux entrées dans la rencontre, les joueuses de l’As Louves Minproff, double tenante du titre, Coupe/championnat, ont manqué d’ouvrir le score dès l’entame du match.  Sur un joli centre, Rebecca Biéléné a vu son coup de tête passé au-dessus de la barre transversale. Toujours dominatrice, Louves va manquer de réussite à la 17ème et 20ème minute, respectivement par Nathacha Mihamlé et Bebey Meyong.

 As Green City, qui a choisi de procéder par contre-attaque, va réagir à la 25ème minute. Mais  Anne Ngono, seule face au but, va louper l’occasion d’ouvrir le score.  A la demi-heure de jeu, Louves joue à nouveau de malchance. Sur un tir puissant, Thérèse Abena voit le ballon s’écrase sur la barre.  Deux minutes plus tard, sur une belle action  de contre- attaque, l’As Green City butte sur la gardienne de Louves, Youonyou Merveille.

Suite à une faute de main dans la surface de réparation, Cathérine Mbengono prend à contrepied la gardienne de Louves, à la 35ème minute. Les supporters exultent. L’As Green City, qui souffre de l’absence de trois de ses joueuses, en stage avec les U17, pour préparer la réception de l’Egypte, le week-end prochain, dans le cadre du dernier tour éliminatoire de la Coupe du monde «Jordanie 2015 », a une meilleure maitrise de cette fin de première mi-temps.

 Meilleur joueuse Tournoi femmnDominées par les filles de l’AS Green City, les joueuses de Louves Minproff souhaitent refaire leur retard lors du deuxième acte. La présence de la  ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille (Minproff), Cathérine Abena Ondoa, en tribune officielle, a certainement ravivé les troupes. Mais, à la finition, les attaquantes de Louves se montrent toujours maladroites. La frappe enroulée de Joëlle Abouna, entrée pendant la pause, manque de puissance et est arrêtée par la longiligne, Mereng, dernier rempart de Green City.

Face à une équipe regroupée derrière, Louves va avoir toute les peines du monde pour transpercer la défense, conduite par la libero, Rosine Nicaise Nga, qui sera élue meilleure joueuse du match.

A l’heure des récompenses, la ministre Cathérine Abena Ondoa a remis un trophée et les enveloppes de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) : 500 000 Fcfa, à l’équipe victorieuse et 250 000 F Cfa, aux  perdantes.

C’est sur des pas de danses traditionnelles, qui ont donné un éclat particulier à cette fête, que la soirée s’est terminée. Paul Mebizo’o, Chef de département des compétitions à la Fecafoot a donné rendez-vous aux publics amoureux du foot féminin, à l’année prochaine, pour une édition 2017 du Tournoi de la femme, «encore plus engagé».

Dans un  pays qui va accueillir la Can famine du 17 novembre au 3 décembre 2016, et où les filles ne se posent plus la question de savoir si elles ont, ou non, le droit de jouer au foot, le public a assisté à une belle édition 2016 du Tournoi de la femme. Une compétition qui aura permis aux clubs participants de bien se préparer pour le championnat d’élite qui débute le 13 mars prochain.

 Par Emile Zola Ndé Tchoussi