Fédération Camerounaise de Football
COMMUNIQUE MULTIMEDIAS N° 0033/FCF/PCN/DMC/2015
VALIDATION PAR LA FIFA DE LA PROPOSITION SOUMISE PAR LE COMITE DE NORMALISATION D’UN CALENDRIER MODIFIE DES ACTIVITES RELATIVES AU PROCESSUS DE NORMALISATION EN COURS   Le Président du Comité de Normalisation informe le public que la FIFA, par une correspondance datée du 27 Juillet 2015 et signée de son Secrétaire General Monsieur Jérôme Valcke, a communiqué au Comité de Normalisation de la FECAFOOT ses observations et directives relatives au processus de normalisation en cours.   Ladite correspondance fait état de ce que : 1. La FIFA prend note qu’en raison du rejet par 35% des délégués et de leur recours à la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun, la nouvelle tentative d’adoption des nouveaux statuts de la FECAFOOT a échoué lors de l’Assemblée Générale extraordinaire du 2 Juin 2015;   2. La FIFA s’avoue perplexe face au déroulement des évènements, dans la mesure où « les différents amendements souhaités par certains acteurs du football camerounais avaient été pris en compte » ;   3. « Le rejet des délégués ayant voté contre et leurs recours systématiques à la [CCA] sans même épuiser les voies de recours internes comme exigé dans les statuts actuels de la FECAFOOT entrainant des décisions répétitives d’annulation par ladite Chambre, laissent entendre un obstructionnisme difficilement compréhensible »;   4. Le Secrétaire Général de la FIFA (SG/FIFA) rappelle que « le Comité Exécutif de la FIFA a donné au Comité de Normalisation jusqu’au 30 Septembre 2015 pour assurer l’adoption des nouveaux statuts et organiser les élections des nouveaux dirigeants de la FECAFOOT selon ces nouveaux statuts ».   5. « [La FIFA prend] note du nouveau chronogramme qui respecte le délai […] » ;   6. Le SG/FIFA souligne qu’en cas d’échec de l’exécution du nouveau chronogramme, il n’y aura « d’autre choix que de saisir une nouvelle fois les autorités compétentes de la FIFA afin qu’elles prennent les sanctions adéquates, ces dernières incluant une probable suspension de la FECAFOOT ».   Une copie de cette correspondance est disponible en cliquant ici  

Fait à Yaoundé, le 28 Juillet 2015

LE PRESIDENT DU COMITE DE NORMALISATION

P.O PR. MINKOA SHE ADOLPHE