Fédération Camerounaise de Football
Le personnel féminin de tout cœur avec les détenues de Nkondengui
Dans le cadre des activités marquant la célébration de la Journée internationale de la Femme, le personnel féminin de la FECAFOOT s’est rendu à la prison centrale de Nkondengui. Le mercredi 05 mars 2014, le personnel féminin de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) conduit par la Présidente de la Commission Nationale Transitoire de Football Féminin, Mme Céline Eko qu’entouraient les membres de cette commission, a effectué  une visite à la prison centrale de Nkondengui. L’objet de cette visite était, d’une part, de répondre à l’appel de leurs « sœurs » détenues à la prison de Nkondengui et d’autre part, d’échanger avec celles-ci afin de mieux apprécier leurs conditions de détention et surtout de s’informer sur les besoins primordiaux des femmes détenues dans cet établissement pénitentiaire afin de mieux les assister à l’avenir. [caption id="attachment_1464" align="aligncenter" width="448"] Photo de famille[/caption] Lors de cette visite qui a duré près de trois heures d’horloge,  la délégation de la FECAFOOT qui a été très chaleureusement reçue,  aussi bien par les responsables de la prison que par les détenus toutes catégorie confondue, a effectué un don à l’association des femmes détenues de la prison de Nkondengui. Ce dernier était composé d’équipements sportifs, des pagnes du 08 mars et des boissons hygiéniques. Prenant la parole, le Régisseur de la prison a salué cet élan du cœur des femmes de la FECAFOOT tout en louant l’action du Comite de normalisation et de son Président le Pr. Joseph OWONA. De même, il a souhaité que ce type d’action se renouvelle et que les dons s’améliorent en qualité et surtout en quantité. Dans sa réponse, Mme Céline Eko, a remercié l’administration de la prison et l’ensemble des détenus pour le chaleureux accueil, réservé à sa suite et à elle-même. Elle a ensuite fait savoir que les femmes de la FECAFOOT ne s’arrêteront pas en si bon chemin. [caption id="attachment_1465" align="aligncenter" width="448"] La Présidente Céline Eko encourage la Présidente des femmes détenues[/caption]   « Nous reviendrons » a-t-elle promis. Puis elle a invité les jeunes détenus à faire bon usage des équipements de sports ainsi reçus et a encouragé les jeunes garçons et surtout les jeunes filles à la pratique du football. Car, a-t-elle déclaré, « le Comite de Normalisation de la FECAFOOT et son Président, dans sa politique de vulgarisation du football n’oubli personne, pas même les détenus ». La Présidente de la Commission nationale de football féminin, au terme de son propos, a  émis le vœu de voir dans les prochains mois voire les prochaines semaines, sortir de la prison de Nkondengui de futurs Eto’o et surtout de futures joueuses de talents capables d’intégrer la sélection nationale féminine dans l’optique du Championnat d’Afrique de Football Féminin de 2016 qui sera organisé par le Cameroun.